Poker de dés


Histoire du poker de dés

En 1340. Un régiment de nains de l’armée de volontaires de Mahakam est stationné près de ma propriété. Les officiers passent leur journée à jouer au poker avec des dés. C’est un jeu très intéressant.
Automne 1340. Les nains marchent vers le sud pour livrer une grande bataille contre Nilfgaard. Ce bon vieu Molnar m’a donné un jeu de dés. Je crois qu’il voulait me récompenser pour toutes les parties que j’avais perdues.

Hiver 1340. Le voyage vers Wyzima valait la peine. J’ai gagné une somme à la taverne. Quel dommage que les autochtones ne veuillent plus jouer avec moi… Il faut que j’apprenne à perdre un peu plus souvent.

Printemps 1341. Les dés en jadéite m’ont coûté une fortune, mais sans eux, ma collection ne serait pas complète. J’arrive bien à convaincre quelqu’un de temps en temps pour faire une partie, mais je pense que je devrais regagner la ville.

Automne 1341. Quelle poisse ! J’ai perdu les terres de mon père. Dès que je gagnerai, je rachèterai tout.

Printemps 1342. On m’a dit qu’une bande de déserteurs rôdait dans les environs. Je ne pense pas qu’ils trouveront de quoi satisafaire leur convoitise dans ce pauvre village ou dans mon humble demeure. Il n’y a rien de précieux ici… Ils accepteront peut être une partie de poker de dés ?

Comment jouer ?

Vous trouverez à Novigrad de nombreux joueurs, parfois bons, parfois mauvais. Le poker de dés se joue très simplement. Lancez les dés, celui qui fait la plus grande figure (paire, brelan, flush, carré ect) remporte la manche. Une partie se joue en 3 manches gagnantes.

Vous trouverez, dans l’enceinte de la citée, de nombreux tournois organisés par la ville ou clandestinement !